Futur sucks

Futur sucks
What it used to be before our cellular lives

jeudi 26 juin 2014

Sewing, the Revenge with a big "R" II.

Comme dit avant-hier, j'ai profité de ce jour sans but précis pour coudre. Je voulais confectionner un "tutu" ou un t-shirt mais suite à des "problèmes techniques", ces buts de ma journée sans but (précis) n'ont pas été réalisables... *Pauvre de moi*. Ne laissant pas tomber mon envie de création pour autant (je dis/écris vraiment n'importe quoi), j'ai fouillé dans l'atelier de ma mère et là, Oh surprise! J'y ai trouvé des strass et des sequins, quelques rubans et dentelles de ma grand-mère -encore de la dentelle, je sais- et bien d'autres merveilles.
Voici donc un petit "DIY".

Matériel : 
- des sequins et des strass,
- un ruban large de la longueur de votre poignet,
- une ou deux "paires" de boutons pressions,
-une aiguille,
-du fil,
(-une machine, mais, c'est facultatif)
et 20 minutes, grand maximum.

Quelques strass et sequins. Qui, malheureusement, ne sont pas sous leur meilleur jour mais sous le pire néon.


Je plie les sequin s en deux. C'est plus joli une fois cousu je trouve. On voit le magnifique rubans orange que je vais utiliser avec ces magnifiques sequins violets et ces superbes strass jaune d'or et vert émeraude. Quelle harmonie.

Je mesure le milieu du ruban, pour bien placer mes strass. (N.B.: Prendre un ruban de la longueur de son poignet, ajouter un ou deux centimètres à chaque extrémité.)

Je place les strass et les sequins sur le ruban. (Photographier l'emplacement des strass et autres et s'en servir comme modèle si besoin.)

Coudre les strass puis les sequins. Ou l'inverse, au choix. Mais comme mes strass me servaient de repère, je les ai cousu en premier. Intéressant n'est-ce pas?


Une fois tous les éléments cousus, épingler les deux extrémités en faisant attention à garder une longueur suffisante pour un tour de poignet. Prendre deux "paires" de boutons pressions. (Une peut suffire mais le bracelt tiendra mieux avec deux.)

Coudre "l'ourlet". A la machine ou à la main.

Voici.

Coudre les boutons pressions. Comme vous pouvez le voir, je suis très douée pour les finitions. Tout est d'une extrême délicatesse et d'une élégance infinie.

Ce que ça donne les boutons cachés.

  
Et porté. Mais, honnêtement (je suis quelqu'un d'honnête vous savez), le résultat est bien mieux en vrai.
Hope you liked it and that you'll make it too (and then we could found the "strange-but-cool-bracelets-club),
Lélo.