Futur sucks

Futur sucks
What it used to be before our cellular lives

jeudi 22 août 2013

Des pieds vernis à la mer...

Je suis donc en Grèce, sur une île paradisiaque, à boire des jus de fruits et à barboter dans l'eau.
Et c'est sous ce soleil de plomb que je me suis dit « Pourquoi ne pas mettre de vernis ? ». Voici donc mes pieds vernis, au soleil et dans l'eau et – à la suite-, les désagréments qui font qu'en fait, ce n'était pas une si bonne idée.



Premier désagrément : l'eau de mer, le sable, les vagues, les cailloux... Tous ces habitués de l'océan (quoiqu'en Grèce il s'agisse plutôt de la Mer Méditerranée) mettent à mal nos petits petons. Et donc, notre vernis.
Deuxième désagrément : un vernis c'est comme un animal de compagnie, ça demande de l'entretient. Alors certes, des pieds avec de beaux ongles rouges c'est « sexy », enfin ça fait plus soigné que des pieds laissés à l'abandon pendant deux mois, mais ça s'entretient... Et moi, j'ai la flemme, de repasser tous les soirs un coup de peinture pour avoir des ongles impeccables.
Et enfin, troisième désagrément : le vernis, s'il fait 40°C, ça devient visqueux et immettable. Et puis ça nous salit les orteils...

Sinon, voici quelques photos de ma journée (très chargée) de vacances...

La mer... Bleue... 


  
Et les jus de fruits. Le truc dingue en Grèce, c'est le nombre de jus de fruits... Le meilleur à ce jour est le jus de grenade suivit de près par le jus de fraise et puis... en dernier le jus de cerise (trop sucré). Hope you enjoyed, Lélo.